L’art de dégringoler

à force de débouler les marches
j’me cogne moins souvent la tête

nos mondes sont d’abord intérieurs
n’est-ce pas
mon genre de voyage, tiens
faire un tour
dans une ou deux têtes par jour
y chercher les mots du bonheur
les doutes, la peur même
goûter un peu au monde des autres
et me renicher dans le mien
pour y rêver encore
et mieux peut-être

NOS PARTS DU RÊVE Dans le Mile End, avant-hier

NOS PARTS DU RÊVE
Dans le Mile End, avant-hier

20 réponses à L’art de dégringoler

  1. dans les livres (les textes aussi) trouver cette part des autres, se nourrir de leurs pensées, de leurs émois, et gouter ensuite à cette infime variation du regard qui est maintenant le notre. elle est belle la photo de la rencontre éblouie de soleil

    J'aime

    • Caroline D – Auteur

      oui, les mots des autres… et les tiens, d’ici et d’ailleurs, qui me touchent… et qui transforment un peu mon monde… merci de me lire, Dominique…

      J'aime

  2. C’est très exactement ce que je viens juste là de faire, en regardant cette belle photo, en lisant tes mots, petit bout de ton monde qui me fait rêver, et te penser aussi..sourire..merci pour tes voyages, et pour celui que tu nous offres..

    J'aime

  3. 'vy

    Oh, tes mots aujourd’hui, que ce soit ici ou dans tes commentaires à moi, ils me donnent vraiment envie de faire ricocher les miens dessus. Mais mes mots n’arrivent pas à débrouiller ce que j’ai dans la tête. Si tu pouvais y entrer un peu et me dire ce que tu y vois. Rien que du beau je te rassure.

    J'aime

    • Caroline D – Auteur

      Attends, attends… j’entre… bravo ‘vy, ça grince pas du tout… vraiment bien huilé, tu t’es donné la peine on dirait … oh! my god, mais tu lésines pas sur la lumière toi… à la fois feutrée et éblouissante… mais, mais… je vais où, dis-moi? À gauche, à droite? C’est partout plutôt beau et tentant, t’as raison…. Ah voilà un petit panneau… qui dit… attends que j’m’approche un peu pour mieux y voir… parce que oui, j’ai oublié mes lunettes avec tout ça… ah voilà, ça dit : pour le chemin le plus court, le mieux entretenu, suivez les indications vers « le cœur »… Ah, bien sûr, j’aurais dû y penser… Tu vois, j’ai trouvé vite quand même… Ah ah. Non mais sans blague, c’est vrai que c’est tout beau. Et surtout, et pour ça je craque toujours, ça sent la liberté et l’amour.

      Aimé par 1 personne

  4. gilles l.

    J’aime beaucoup cette idée de va et vient entre le monde intérieur et extérieur, surtout quand je réussis (pas toujours) à me positionner comme simple observateur.

    J'aime

    • Caroline D – Auteur

      Ça me rappelle que toute petite, je fantasmais à l’idée d’avoir les pouvoirs de Jinny… Regarder les autres vivre sans être vue…
      Une très belle fin de semaine à vous, Gilles.

      J'aime

  5. Ce sont les plus beaux des voyages, ceux-là où on se permet de goûter au monde intérieur de tous ces autres qui sont aussi nous ….
    Merci Caroline de nous faire voyager dans tous nos mondes……

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s