Ce qui tombe sans nous

y a la grâce
qui passe et s’en va
comme une guitare au loin
j’en ai l’âme légère ou lourde
les cerisiers sont en fleurs
c’est ça, mai
le mois qui parle sans rien dire
qui nous chante les mains tendues
la transparence à venir
et les mots qui bercent ou font mal
on s’en ira sans qu’on y pleure
avec de gravé que l’amour
le monde tombera sans nous
et se relèvera encore
on aura mal avant
et après
et puis encore il y aura
la grâce
et tout ce qui balance
entre le beau et le laid
on pleurera, on s’aimera
et on recommencera
le temps gardera l’essentiel
le vent et ce qui lui ressemble

˜

Photo : LA FILLE ENTRE LES ARBRES, sur le mont Royal – Mai 2017

3 réponses à Ce qui tombe sans nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s