L’étang

de soi

difficile souvent de vaincre l’obstruction
de voir le fond là où l’eau le brouille

l’étang est vaste et si plein de mystère
et qu’en sait-on vraiment

d’en soustraire mon regard
pour mieux y voir le reste
peut-être

ne pas être endiguée
par l’idée qu’on s’en fait

le passé le futur
restent ailleurs

carolinedufourgacaecc

NEZ À NEZ, LE BEL ÉCRASEMENT – Gaby et bibi, cette semaine, dans l’arrondissement Ville-Marie

5 réponses à L’étang

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s