La pluie comme la peine

outre de m’attacher
à rien et à tout
au soleil, à l’instant
à cette voie ferrée dans ma ville
où j’aime aller marcher tranquille
je n’ai rien à déclarer
que mon corps vivant
envers tout et tout contre
la pluie comme la peine
et puis quelques ennemis jurés
mais deux ou trois amis sincères
tout pour m’exercer à mourir
les bras grands ouverts

·


Photo – LE PAS MENÉ * Août 2020 – Montréal

7 réponses à La pluie comme la peine

  1. ..et c’est déjà tant, ma tendre amie..

    La pluie ici me donne ses reflets
    Si vivants, sur notre terrasse,
    La vie me dit une fois encore
    Que seule ces chemins détournés
    Sont source de l’errance..

    Une pensée si douce vers ton réveil,
    Douce Caroline

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s