Effluve

et l’absence de poids sur hier
coup d’âme ou de hasard

mais suis-moi quand même
viens charger l’instant qu’on y vive

t’as raison que je brume
que les mots et le blanc se font traces légères
flous d’entre les flous

de près, de loin
j’essaie voiles et soies
peut-être mon désir
que le subtil l’emporte sur le lourd

comme un vent de la mer
sans qu’il faille la voir
transporte sur la terre un effluve salin

qu’entre naître et mourir
il s’agisse moins de croire que de vivre

Photo – SUR L’ÉLAN CLAIR * Septembre 2020 – Montréal

7 réponses à Effluve

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s