La belle insistance

une autre nuit à l’arraché
et là dehors plus belle que belle
sur les branches du vieux lilas
la neige –
sa blancheur parfaite dans l’aurore montante
comme une insistance à se dire

pour les pires visages du noir
il y aura eu cette maison
et maintenant cette histoire
le temps sait donc se faire avaleur de bohème –
et moi qui la croyais tatouée dans ma chair

et toujours là dehors
à l’abri d’un fil enneigé
des écureuils se courent après

Photo : HIER AU JARDIN BOTANIQUE – Janvier 2021 * Montréal

5 réponses à La belle insistance

  1. Parce que la douce errance
    Laisse juste une trace éphémère
    Et belle,
    Comme celle des écureuils dans la neige..
    Mais dans le coeur, elle reste,
    Elle grandit et vibre…
    Elle chante quand il fait trop noir,
    Elle danse quand vient le soir..

    Merci, tendre toi

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s