Mécanique humaine


Ne pas douter, refuser de nuancer, cela repose l’esprit, cela met le coeur en vacances,
et cela conduit aux pires tragédies.
(Serge Bouchard, L’allume-cigarette de la Chrysler noire)


je ne sais pas où exactement
mais j’y pense souvent

c’est là que tendent les oiseaux
et les âmes tendres

ailleurs, ça vire toujours au drame

Photo : BLEUS ET NOVEMBRE * Montréal 2021


L’homme est si apte à l’hommerie
qu’on peut se demander comment il se fait
qu’on soit encore là.


3 réponses à Mécanique humaine

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s