Frimas de décembre

Ton sommet givré : un paysage rare.
Mais c’est toi, toujours, dans ta même grandeur.
Toi, montagne de mon coeur.
Qui m’as beaucoup donné, et sauvée aussi de quelques mauvais jours
à m’enfoncer trop loin dans mes pétrins imaginaires.

Vendredi, beaucoup d’âmes ont foulé ton grand serpentin.
À pied, en skis, en raquettes. Et quelques accros en vélo.
Inspirées par la neige, les vacances, le soleil.

Quant à la mienne, d’âme,
elle a trouvé ce qu’elle voulait.
Et la descente de ton flanc
à la lumière du jour tombant
lui a été divinement douce.

carolinedufoursommetglaceCcarolinedufoursentierDE FRIMAS ET DE NEIGE (diptyque) – Montréal, le 27 décembre 2013

Répondre à Frimas de décembre

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s