J’aurai marché

J’suis allée voir Gaby, hier.
L’air était extrêmement doux.
Évidemment, tout est relatif.
Mais j’étais bien, le manteau ouvert, à respirer l’air.

J’aurai marché dans les vingt dernières années.
Pas loin de tout mon soûl.
S’il fallait que demain, je ne puisse plus le faire
j’aurai des souvenirs à ressasser.

Si on me demandait ce qui m’apporte le plus de paix
je répondrais que c’est la marche.

Le vent a soufflé très fort toute la nuit.
La température a chuté de vingt degrés.

carolinedufourmarf2

13 réponses à J’aurai marché

  1. Dire ce que l’on fait et qui l’on aime est essentiel car cela permet de mieux comprendre nos vies, pas seulement la tienne mais aussi la mienne (et n’importe laquelle), comme par un effet miroir. Merci.

    Aimé par 1 personne

  2. La marche est mon secours. Dépenser sa vie, tuer en soi l’animal féroce, écrire… On en fait des choses en marchant! Et puis au moins, on est certain d’avancer sans se poser trop de questions. Je te lis et te comprends, Caroline.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s