La vigne tombe belle

par chance de beauté les roses
et l’oiseau dans la cour

t’as raison la musique
et les mots qu’on attrape
les vents portent une trace
quelque part une grâce

c’est seulement te dire et encore
ces états dont tu parles
et nos matins semblables
le détour, le voyage
plus lent que lent
à aimer l’ombre au pied du mur
comme là, le dos sur la pierre chaude
dans la tiédeur du temps

si l’ortie me brûle c’est
ça, c’est toute mon âme qui lui ressemble
et que l’amour est fort autant
qu’une mer sauvage

la vigne tombe belle
lourde par la fenêtre

je répondrai si tu m’appelles

Photo – LE DON * Juin 2020 – Montréal

8 réponses à La vigne tombe belle

  1. D’écho en écho,
    De matins enrobés de rêves,
    Où l’on voit le bleu de l’ombre,
    Celui qui éclaire même l’errance,
    Celui qui donne la force
    De dire oui, encore..
    D’écho en écho,
    Dans le noir de la nuit,
    Tes mots me sont caresses..

    Tendrement vers toi..

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s