Sel de lumière

J’irai marcher encore, et de plus en plus fort.

Tu dis qu’il y fallait le livre et qu’on l’a pas trouvé.
Qu’on y cherchait une ressemblance avec les dévêtus.

Ça pourrait faire un argument pour le corps immobile.

Mais te voilà encore, de plain-pied avec l’aube, à attendre la résurgence.
D’une rivière peut-être, comme un repère pour l’oiseau qui repart.

Car quoi qu’on fasse, dis-tu, tout ça restera implicite.
Une suite de pleins ciels à prendre ou à laisser.
Comme le silence, et les méandres. Et la lumière tendre.

Photo : LÀ – Montréal * Septembre 2022

Une réponse à Sel de lumière

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s